position actuelle:page d'accueil> Actualités Commerciales

Le C919 va donner une impulsion à l'aviation chinoise

  

Avec son avion de combat furtif, le J-20, qui fait ses débuts publics mardi à Air Show Chine, le pays est sur le point de franchir une nouvelle étape importante avec le premier vol d'essai du C919 un plus tard cette année ou début 2017, ont indiqué plusieurs responsables.

Le très attendu C919, l'avion de ligne chinois, devrait donner une impulsion majeure à la fabrication chinoise, décrochant de nouvelles commandes juste avant son premier vol d'essai.

Les dernières nouvelles de l'appareil et son monocouloir, ses 168 passagers, son bi-moteur ont été un moment fort du Salon international de l'aviation et de l'aéronautique chinois à Zhuhai.

«L'arrivée du C919 sur le marché, devrait stimuler la croissance des industries manufacturières connexes, y compris la fabrication de matériaux d'avion, l'ingénierie électronique, l'automatisation et la fabrication mécanique», a déclaré Li Xiaojin, professeur à l'Université de l'aviation civile de Chine à Tianjin.

«De plus, une cohorte de talents chinois sera encouragée dans les secteurs de la haute technologie. En tant que produit concept avec une signification symbolique, le C919 est réglé pour stimuler la croissance industrielle de l'aviation chinoise.»

La China Eastern Airlines basée à Shanghai, l'une des trois grandes compagnies aériennes chinoises appartenant à l'Etat, sera la première société à prendre livraison du C919, a-t-on appris mardi à l'occasion du Salon de Zhuhai .

«Notre personnel travaille sur ce projet près de 24 heures par jour, et nous aimerions accélérer le rythme pour effectuer le premier vol d'essai», a souligné Yang Yang, directeur du centre de recherche en marketing du Aircraft Design and Research Institute de la COMAC de Shanghai.

Durant l'année suivant les vols d'essai, China Eastern commencera les pourparlers pour l'achat de cinq avions C919, selon un communiqué de la COMAC.

China Eastern mettra pleinement en valeur la sécurité et autres conceptions avancées de l'appareil commercial, et contribuera aux applications à grande échelle et développement futur de l'avion de fabrication artisanale.

Pendant ce temps, la COMAC a également signé un accord avec la société SPDB financial leasing CO basée à Shanghai, spécialisée dans les services financiers liés notamment au crédit-bail pour les avions de grandes lignes, et a reçu cinq commandes confirmées et 15 intentionnelles de la compagnie.

La Chine se prépare à devenir une puissance mondiale de l'aviation en construisant ses propres avions et moteurs. Jusqu'à présent, la COMAC a reçu 570 commandes pour le C919 provenant de 23 clients, dont Air China et China Southern.

Pour Li Xiaojin, les autorités chinoises su secteur de l'aviation prennent la sécurité de l'aéronef au sérieux. «Si le C919 passe avec succès le test de navigabilité, il ne devrait pas y avoir de soucis concernant la sécurité. Cependant, en termes d'efficacité économique et de confort, il reste encore du travail pour rivaliser avec les appareils étrangers.»

Ajoutant qu'à court terme, le C919 n'aura pas beaucoup d'impact sur les principaux fabricants européens et américains, avec au départ une très petite part de marché, et servant principalement comme un produit supplémentaire. Par contre à long terme, l'avion de ligne a le potentiel d'être exporté vers d'autres pays.


Big Medium-sized Small

lire également:

    Droits d'auteur et dégagement de responsabilité:

        Les droits d'auteur de tous articles indiqués de « Type d'article : Original » sur le website du Ministère du Commerce et ses sous-sites sont réservés. Une mention explicite « Source : Site du Ministère du Commerce » est exigée pour toute reprise par les autres médias, websites ou individus.

        Les articles sur le website ou ses sous-sites indiqués de « Type d' article : reproduit », « Type d'article : tranduit » ou « Type d' article : redistribué » sont tous repris des autres médias, uniquement pour transmettre plus d'information, ceci n'implique pas que le site web du MOFCOM et ses sous-sites agréent l'opinion ou assume la responsabilité pour l'authenticité desdits articles. Les autres médias, sites ou individus qui reprennent ces articles doivent garder la source d'information indiquée et assumer la responsabilité légale.

    du temps de Pékin : 2020/01/17/9PM
    du temps local:
    2020/01/17/9AM